AccueilRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TWW2 : Chroniques du Règne d'un Million d'Année

Aller en bas 
AuteurMessage
setepenmentou
Roi Commandant des dix mille chariots (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 31
Localisation : Nice
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: TWW2 : Chroniques du Règne d'un Million d'Année   Sam 27 Jan - 11:40

Moi Settra l'Imperissable, Roi des rois, souverain de Nehekhara suis revenu de mon long sommeil. Pendant ce temps préparé à recouvrer mes forces, des faux rois et empereurs ont établi leurs pitoyables domaines, mes vassaux de Numas, de la Dynastie Pharakh et du Royaume des Dunes ont décidé de faire part de leurs ambitions pour essayer de me renverser... qu'importe, ces misérables n'ont pour le moment pas daignés se rebeller ouvertement contre moi, ainsi ai je décidé de m'occuper de plus important.

Les peaux verte de la tribu du 'Premier Ordre' ont cru bon de me déclarer la guerre. Ces simplets ont même cru me prendre à revers mais c'était sans compter sur mes éclaireurs qui m'ont averti de l'attaque de dos et alors que la première armée s’avançait sur le champ de bataille, mes invincibles troupes massacraient leurs renforts. Je les ai écrasé sous les roues de mes chars et les pattes de mon sphinx de guerre jusqu'au dernier. J'ai eu assez de temps pour éveiller une nouvelle dynastie et de relever une nouvelle armée pour prendre leurs bastions un à un.

Mais une fois qu'un ennemi disparaît un autre viens. Cette fois c'était Arkhan le Noir, le soi disant Roi Liche qui a osé m'affronter en pillant Numas que j'avais reconstruite. Qu'à cela ne tienne, il payera de son insolence. Mais avant cela je me suis occupé de ses amis vampires de l'Empire Nécrarque, qui n'a d'Empire que le nom et qui fut rapidement assujetti, les buveurs de sang n'ont pas leurs place dans le Royaume de Settra.

Mes pas ont rencontré des royaumes mineurs nains et humain que j'ai assuré de ma bienveillance tant qu'ils n'auraient pas l'audace de m'attaquer, ce qui m'a permis de rejoindre les terres occidentales de ce qu'on appelle l'Arabie... ou plutot de ce qu'on appelait car sous peu ce sera Nehekhara, domaine du grand Settra. Une troisième armée m'a rejointe dans ma guerre me permettant de briser les défenses impie d'Arkhan et de mettre fin à son existence. Au même moment j'appris que les hommes lézard dirigés par un certain Krok gar avaient envahi la zone orientale de Nehekhara et mis fin aux jours de la reine Khalida. Elle aurait pu être une alliée de poids et sa destruction sera vengée.

Dans ma quête pour retrouver ma couronne, j'appris que le port d'Al-Haïkk avait servi aux misérables qui me l'avaient volé. Cela mis fin à ma bienveillance et j'ai décidé après avoir une première fois mis à sac Al-Haïkk de prendre possession de ces terres et de les rattacher à mon glorieux Empire. Puis je me suis occupé des alliés minables que les croisés de Thégan avaient appelé à l'aide. Si les nains ont été de piêtres adversaire, ce petit royaume nain m'a demandé une mobilisation conséquente étant donné leurs murs, mais j'avais compris qu'en dehors de ceux çi ils étaient plus vulnérable, ainsi ai je embusqué mes armées et à peine ont ils mis le pied dehors qu'ils furent massacrés et que je pris leurs colonies.

Mes ennemis directs anéantis, je pouvais enfin me lancer en quête de ma couronne. Pour l'occasion j'avais dressé une grande armée de mes meilleurs soldats avec des régiments de légende, j'ai fait se relever un Sphinx supplémentaire afin de le monter sur le champ de bataille, j'ai fait appel également à des rodeurs sépulcraux et j'ai fait voile vers le grand nord pour retrouver les misérables qui m'ont volé ma couronne.

Ce fut une grande bataille mais si facilement remporté, l'ennemi croyait se cacher dans les forets et avait réparti ses forces, mais il s'était ainsi rendu aveugle. Les rodeurs ont intercepté les canons qu'il croyait pouvoir mettre à l'abri afin de pilonner mes forces et les ont détruit sans sommation. Il ont également rencontré l'ennemi qui a cru bon de n'envoyer qu'une part de ses troupes les poursuivre jusqu'à ce qu'ils tombent sur la grande armée de Settra. Je n'ai eu aucune pitié envers eux, mais je savais qu'il restait des maudits cachés quelques part car ma couronne n'avait pas été retrouvée. J'ai finalement retrouvé mon voleur escorte par un géant et des trolls. Comme c'est touchant, mais inutile et je les ai impitoyablement broyé et enfin la couronne de Nehekhara a trouvé sa place légitime : Sur ma tête.

Une fois cela fait j'ai écrasé mes deux rivaux de Numas et de Pharakh, j'ai laissé le royaume des dunes me servir de rempart contre Krok Gar pendant que je l'attaquais par le Nord en traversant le territoire de peaux vertes qui ne perdent rien pour attendre. De nouvelle armées ont été dressées pour surveiller les actions des orcs et du Royaume des Dunes, une traitrise arrive si vite pendant que trois de mes armées reprennent impitoyable mes terres à Krok Gar. Plusieurs fois ce lache a réclamé ma clémence et j'ai à chaque fois renvoyé ses émissaires avec la promesse de sa mort imminente. On ne déclare la guerre, ni ne spolie Settra de ses terres sans en payer le prix ultime.

Une fois que j'ai massacré le dernier des Sauriens et utilisé leurs cuir pour faire des boucliers de mes gardes des tombes, je me prépare à ma grande croisade pour chasser les peaux vertes des terres du sud. Mais avant, je dois unifier les rois des tombes sous le règne d'un souverain unique et incontesté. J'ai l'intention de crever l'abcès qu'est le Royaume des Dunes.

(Voila la situation j'en suis au tout 129 d'une campagne Mortal Empires)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
setepenmentou
Roi Commandant des dix mille chariots (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 31
Localisation : Nice
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: TWW2 : Chroniques du Règne d'un Million d'Année   Lun 29 Jan - 14:43

- Deuxième partie : Des orques et du Chaos -

Après avoir écrasé les Sauriens, je me suis attaqué au Royaume des Dunes. Leurs armée s'étaient massées prêt de la pyramide noire de Nagash décidée à me la prendre probablement. Mais mes armées bien supérieurs les ont pris à revers et massacrés malgré la perte de nombre de mes sujets. Les prêtres liches auront un dur labeur pour qu'ils soient de nouveau prêts. Il m'a fallu peu de temps avant de prendre ses territoires. Pris en étau entre les défenseurs de Khemri et les conquérants de la jungle, je l'ai broyé et capturé ses villes, le forcant à fuir vers la cote occidentale.

J'y ai alors rencontré des envahisseurs engoncés dans des armures noires qui avaient eu l'audace de pénétrer mes terres et raser mes villes sur la cote des Assassins. Khsar a répondu a mes appels et fait souffler ses vents destructeurs affaiblissant les quatre armées ennemis que les défenseurs de Khemri ont écrasé à Al-Haikk. J'ai eu vent de l'apparition de ces guerriers du chaos venus du Nord mais cela concerne les peuplades qui n'ont pas encore reconnu ma souveraineté. J'ai mieux à faire car les peaux vertes possèdent Quatar et la totalité des Terres Arides. Je ne peux laisser cela en l'état. J'ai tout d'abord entrepris de retrouver la Lame sacrée de P'tra qui m'a été dérobée. J'ai dressé un monument à la gloire du Dieu soleil et sacrifié un millier d'ames à sa gloire. Le dieu m'a alors accordé sa bénédiction et guidé mes pas vers les profanateurs. Emmenant des sphinx et mes guerriers d'élites, j'ai punis les misérables qui ont osé me voler et repris mon bien.

Il s'agissait de la première condition pour relancer ma campagne de conquête. La bénédiction des dieux ayant été obtenue, j'ai ordonné au culte Mortuaire de me forger d'autres équipement pour moi et mes rois vassaux, les peaux vertes n'avaient plus longtemps à vivre. Emmenant cinq armées avec moi j'ai pris une a une leurs villes dont certaines étaient d'ancienne colonies des nains. Ces derniers ont fort apprécié mon implication dans cette guerre et ont souhaité s'allier avec moi.

Mais Settra n'a pas d'égal. Il n'a que des sujets ou des rivaux et si leurs force est minime, ils ne sauraient bénéficier de ma protection sans me jurer allégeance. Tout au mieux bénéficient t'ils de ma bienveillance. Mes légions ont repris l'intégralité des terres arides, mais les peaux vertes s'étant confédérés ont échappé à ma colère. Ils se sont retranché derrière les territoires des Vampires von Carstein, la puante engeance de Nagash et suivants de Vashanesh. Alors que mes guerriers se préparaient à pénétrer dans l'Empire tombé entre leurs mains, les guerriers du nord sont revenus sur la cote des assassins plus nombreux.

Mais je les attendais de pied ferme. Mes légions les attendaient une fois de plus à Al-Haikk et bien que plus nombreux ils étaient désorganisés, et j'avais relevé assez de mes valeureux guerriers d'élite pour me passer des conscrits de jadis. Un à un ils ont été laminés sans autre forme de procès. J'ai appris qu'un certain Archaon les dirige depuis son fief dans le nord. Il va devoir payer cette intrusion, les vampires me refusant le libre passage pour que je puisse punir ce misérable et achever les peaux vertes, je leurs ai déclaré la guerre et ai levé une nouvelle armée en ayant en vue une guerre totale.

(Voila la situation au tour 180, prochain chapitre sur les guerres vampirique, beaucoup de batailles en perspective)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
setepenmentou
Roi Commandant des dix mille chariots (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 31
Localisation : Nice
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: TWW2 : Chroniques du Règne d'un Million d'Année   Mer 31 Jan - 11:59

- Troisième partie : Assaut sur le Nord

Voici donc l'Empire... ou du moins ses ruines car du royaume humain il ne reste plus grand chose. Les peuplades bretonniennes et elfiques des environs se portent mieux mais l'Empire n'est plus. Qu'à cela ne tienne, je vais les débarasser de ces suceurs de sang et leurs apporter le règne éclairé d'un vrai monarque car moi Settra l'Impérissable vais prendre possession de ces terres.

J'ai commencé par me débarasser de Vashanesh et de son épouse Isabella. Ce dernier avait peu de territoire par rapport à mon fils des ténèbres Mannfred. J'ai rejoins la guerre seul et cela semblait ravir les peuplades aux alentours et au délà puisqu'un mage elfique nommé Téclis et vraisemblablement à la tête d'une vaste armée et Coalition a décidé de faire affaire avec moi. Je n'ai que faire de ses terres pour le moment, autant éviter de l'avoir sur le dos pendant que je prends possession de ce que les humaines appellent le Vieux monde. J'ai repris les provinces conquises par Alcadizaar avant de pénétrer sur le territoire de l'Empire pour porter la guerre aux vampires.

Mes forces désormais possédant de puissants sphinx et des archers Ushabtis pouvaient désormais mener seules leurs propres campagnes. J'ai toutefois recruté une nouvelle armée à Khemri conduite par Thutep afin de nous prêter main forte car en plus des comtes vampires, les peaux vertes et le chaos sont présents. Des abominations ont tenté de me prendre par deux fois une ville avec une faible garnison et par deux fois je les ai repoussé jusqu'à ce que Thutep leurs règle leurs compte.

Une de mes armée avait commencé à prendre les forteresses des passes montagneuses tandis que deux autres s'occupaient de la sylvanie pour prendre les places fortes importantes. Quelques bandes du chaos sont venus mais ils ont subis le terrible courroux des légions de Nehekhara. Une bonne partie la région nord ouest de l'Empire avait été rasée. M'attendant à trouver des Skavens, j'ai avancé prudemment mais ces ruines étaient le travail des guerriers nordiques. Tant mieux, j'ai pu rebâtir des villes stables des sures où mes nouveaux sujets bénéficieront de la protection de mes guerriers immortels. Deux autres de mes rois ont achevé la campagne contre les peaux verte en tuant une coalition de trois de leurs plus grands seigneurs, Grimgor, Wurrzag et Azhag. Leurs armées décimées, les derniers territoires ont été placé sous ma domination.

Mes guerriers sont remontés jusqu'à Kislev et ont rencontré le fameux Archaon en personne qui est venu avec deux de ses laquais pour affronter deux de mes généraux aux alentours de la ville. Ce fur une bataille sanglante, mais ces nordiques ne valent rien et ce "Seigneur de la Fin des Temps" n'était qu'une minable plaisanterie car mes Seigneurs ont vaincu ce misérable qui bien qu'ayant plus de troupes n'a pu défaire deux de mes rois. Je les ai récompensé en leurs accordant à chacun un sphinx de guerre pour les transporter. J'ai d'ailleurs rencontré une armée menée par un espèce de poulet géant. Ses guerriers ont été piétinés mes constructions gigantesques et lui même s'est fait embrocher par mes archers Ushabtis.

Il ne me restait qu'à coloniser les différentes ruines pendant que Thutep a assiegé Skarogne pour reprendre un des livre de Nagash. Mes prêtres ont également pu éveiller une nouvelle armée grâce aux nombreux vases canopes récoltés. Ces armées me permettent de garder des zones sous controle.
Plus au nord j'ai achevé les comptes vampires et j'ai rencontré des elfes noirs désireux de profiter de la situation... quels sans gênes. Je vais leurs apprendre qu'on ne profite pas du Roi des Rois de cette façon et puisque j'ai écrasé mes derniers ennemis, il est temps que je m'occupe de leurs cas.

(Situation au tour 235, j'ai un bon nombre d'armées bien équipées, beaucoup de capitales au rang 5 et je génère presque 100 vases canopes par tour. Mais à cause du capage des personnages qui monte pas, je suis forcé de ne faire que des armées de défense car sans nécrotecte supplémentaire pour gagner 25% de déplacement en campagne, mes armées de conquête seraient à la traine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
setepenmentou
Roi Commandant des dix mille chariots (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 31
Localisation : Nice
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: TWW2 : Chroniques du Règne d'un Million d'Année   Jeu 1 Fév - 15:09

- Quatrième partie : Un nouveau monde ? Qu'il m'appartienne

Le nord est désormais sécurisé et sous controle que certaines enclaves naines et ce qu'il reste des bretonniens osent braver mon courroux. Cette menace m'est insupportable et je ne puis accepter cela. Si beaucoup de mes forces sont partis châtier les elfes noirs et prendre leurs terres. Les Haut Elfes menés par Téclis se sont embourbé dans un conflit en pénétrant trop haut et ont conquis une majeure partie de ce nouveau monde. J'ai envoyé des émissaires afin de parlementer une alliance mais j'ai eu mieux que ce que j'espérais.

Ce Téclis est un sage car contre ma promesse de rejoindre une guerre contre ses ennemis il a accepté de se placer lui et son peuple sous mon règne éclairé et de devenir mon vassal. J'avoue que les Haut Elfes auraient pu être une épine dans mon pied, mais désormais ses sujets sont les miens et ses terres sont les miennes.

Le sud étant sécurisé j'ai commencé à restaurer les monuments de nos plus grand rois et d'honorer Alcadizaar en lui batissant une sépulture honoraire. Il me reste désormais à controler ce nouveau monde et asservir ou anéantir mes ennemis.

Les Hommes Lézard n'ont guère apprécié que les Haut Elfes courbent l'échine devant le Roi des Rois et leurs ont déclaré la guerre. Une bien mauvaise idée puisqu'ils ont pu se désengager du Nord me laissant les elfes noirs pour que je leurs porte le coup de grâce ainsi que les Skavens du clan Rictus. Les elfes noirs m'ont cru faible et leurs propre Roi Sorcier à la tête d'un armée et de renforts se sont pris à mon armée. Et bien qu'en surnombre ils n'ont pu me vaincre et m'ont coûté terriblement, trois de mes sphinx ont été abattus ainsi que la quasi totalité de mon infanterie. Qu'à cela ne tienne, il ne me sera pas difficile de reconstituer mes forces pendant que mes autres armées sillonnent leurs terres glacées pour prendre les derniers bastions.

Je n'allais pas laisser mes nouveaux sujets lutter seuls, je serai un souverain bien injuste si je n'honorais pas mes engagements et Settra n'est pas un menteur et je protégerais des imposteurs mes terres. Quatre de mes rois traversent en ce moment le grand océan pour débarquer sur la cote vampire. Trois autres sont restés dans le vieux monde pour s'occuper de la bretonnie et s'assurer que les derniers nains et les elfes sylvains d'Orion n'aient pas l'audace de m'attaquer.

(Situation au tout 260 où j'ai remporté la victoire de campagne courte en Mortal Empires, avec les monuments qui sont en cours de construction la victoire de campagne longue sera remportée aussi prochainement. J'ai effectivement pu faire de Téclis mon vassal mais ça ne donne pas le contrôle des armées du vassal, il ne peut juste plus faire d'actions diplomatiques et suit obligatoirement tes actions diplomatique, il donne un tribut aussi ce qui est pratique pour les finances)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
setepenmentou
Roi Commandant des dix mille chariots (Administrateur)
avatar

Nombre de messages : 2496
Age : 31
Localisation : Nice
Date d'inscription : 18/05/2005

MessageSujet: Re: TWW2 : Chroniques du Règne d'un Million d'Année   Lun 5 Fév - 11:42

- Cinquième partie : Vos dieux ont crée ce monde mais c'est moi qui le dirige

Ce nouveau monde ne vaux pas grand chose car mes troupes fraîchement débarquées se sont mises au travail sans coup férir. J'ai obtenu un autre des livres de Nagash et les Haut Elfes ont plusieurs fois obtenu mon aide pour vaincre les sauriens. Leurs pyramides sont rustres et ne valent pas la splendeur des monuments que nous avons érigé à Nehekhara.

Les elfes noirs ont été débordés sans peine malgré le mauvais coup qu'ils m'avaient fait, ils ont été incapables de se relever alors que mon armée s'était vite reconstruite. Un léger contretemps qui ne m'a pas empêché de descendre au sud pour capturer des territoires avant que mon vassal ne s'étende trop. Les différentes faction des Sauriens ont essayé de se liguer sous les ordres de ce tétard de Mazdamundi. Quel fol espoir car Hexoalt, Itza et tout leurs bastions se sont fait capturer. Une campagne rapide pour dominer ce lieu.

Une fois le nouveau monde en ma possession j'ai décidé de mettre fin à ma bienveillance envers les Nains et les Elfes sylvains. Je leurs ai laissé le choix : Me servir ou disparaître. Ils ont opté pour le second choix mais mes armées sont arrivées et ont lancé l'assaut. Les Elfes sylvains avaient capturé la totalité de la Bretonnie. Je leurs ai pris avant de m'aventurer dans leurs bois enchantés. J'ai du y envoyer beaucoup de troupes car chaque ville disposait d'une formidable garnison. Chacune est tombée mais j'ai du dégarnir mes frontières.

Les Nains en ont profité pour essayer de me prendre des terres avant que les armées dirigées par les Rois Thutep et Setep ne le repoussent et prennent Barak Varr. Ces nains étaient des bâtisseurs hors pair, leurs populations sauront construire de magnifiques pyramides. Par contre ils font de piètres embusqueurs et le Roi Intef a intercepté le célèbre Thorgrim le Rancunier alors qu'il passait par des tunnels souterrains. Ce fut une terrible bataille et malgré la mort d'Intef, Thorgrim et son armées ont été massacrées. Rien ne s'opposait plus à ce que je prenne Karaz a Karak à part sa garnison. J'ai personnellement mené l'assaut de la ville et mes Sphinx ont piétiné ces petits hommes.

Le monde est désormais le mien. Je surveille les Haut Elfes désormais mais j'ai de quoi l'écraser en cas de rebellion.

_____________________________________

Fin de campagne au tour 304 : Voila j'ai fait ce petit résumé en mode role play pour rigoler. J'ai pas poussé plus loin puisque les Haut Elfes sont mes vassaux et qu'ils se retrouvaient bloqué par l'entretien de leurs troupes alors que moi je faisais pas mal de vases canopes (avec toutes les citadelles de Nehekhara que j'avais et tout les persos à bloc) je pense qu'à la longue j'avais de quoi les surclasser dans une guerre d'usure mais ça m'aurait je pense pris un bon paquet de tours (vu comme il s'était étendu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TWW2 : Chroniques du Règne d'un Million d'Année   

Revenir en haut Aller en bas
 
TWW2 : Chroniques du Règne d'un Million d'Année
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance des Légions immortelles :: Divers :: Hors-sujet-
Sauter vers: